Telmàriën, le Royaume Maudit Index du Forum
FAQ Rechercher Senregistrer Membres Groupes Connexion
Qui court qui court !

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Telmàriën, le Royaume Maudit Index du Forum ->
.¤~° L'Auberge Vagabonde du Faiseur d'Etoiles :
-> Les Chroniques des Anges -> An de Grâce 1683
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Cassialys Trendor
Âmes Damnées

Hors ligne

Inscrit le: 20 Déc 2010
Messages: 144
Sexe: Féminin
RP(s): 1
Race: Humain
Age: 24 ans
Rôle: Voleuse ambitieuse
Mental: Furtive
Vrai Nom: Ombreuse
MessagePosté le: Dim 23 Sep 2012 - 14:23    Sujet du message: Qui court qui court ! Répondre en citant

Automne 1683


Oula, cela ne sentait pas bon ! Cassialys courait comme une dératée dans les petites ruelles, cherchant le bon moment pour échapper aux gardes. Bien oui, gourde comme elle était aujourd'hui, elle avait eu les yeux plus gros que le ventre et avait visé la bourse bien emplie d'un gros bourgeois. Mais voilà, elle n'avait pas fait attention à la petite troupe qui le suivait à une dizaine de mètres de là. Mais forcément qu'elle les avait pas vus, comme c'était jour de marché et que le monde entier se bousculait, en jouant des coups de coudes et de mains pour avancer. Elle pensait être peinard et repartir avec cet argent honnêtement gagnée, pour se remplir sa panse. deux jours qu'elle mourrait de faim et sa monture que l'aubergiste retenait en attendant qu'elle paie son ardoise d'une semaine...Semaine maudite

Fallait dire que personne ne se bousculait en ce moment pour demander des guides et partir en expéditions ou en simple balade. Le marché s'écroulait comme cela, car les clients demandaient les services de leurs amies où de personnes plus... abordables en prix. cassy' avait pourtant baissé les siens. Et bien non... en plus d'être une femme et d'être jeune, certains vieux râleurs ne tenaient pas avoir de soucis avec elle... et des soucis, elle en avait là maintenant !

''Eh vous ! Arrêtez-là ! Au voleur !''

Au voleur. Ils gueulaient cela depuis tout à l'heure qu'ils la poursuivaient. Puis d'un sourire ravi, Cassialys trouva la bonne ruelle pour tourner, et tourner encore. Elle venait d'entrer dans le Tiers-Quartier. Idéal pour perdre ses poursuivants et... se perdre. Quand soudain, elle percuta quelque chose et tomba par terre.... La bourse cliqueta sur les pavés devant elle.
Revenir en haut
Publicité





MessagePosté le: Dim 23 Sep 2012 - 14:23    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Rhyel Aravynd
Âmes Damnées

Hors ligne

Inscrit le: 27 Aoû 2012
Messages: 70
Sexe: Masculin
RP(s): 0
Race: Néréien
Age: 37, en parait 20
Rôle: Maître d'Armes à tendance fuyarde
Mental: Rêveur
Familier: Banadaspos, chien
MessagePosté le: Lun 24 Sep 2012 - 15:32    Sujet du message: Qui court qui court ! Répondre en citant

    « Rends-toi à l’évidence, gamin, tu t’es perdu. »


L’idée semblait le ravir. Même un profane aurait pu voir la joie moqueuse qui étirait ses babines. Rhyel ne soupira même pas. Il était des jours comme celui-ci où il se demandait presque comment il avait fait pour avoir pareil associé. Tu l’as cherché, tu l’as trouvé. Le pire, c’était que Banadaspos n’avait pas fondamentalement tort. Il, ils étaient bel et bien perdus. Dans l’un des plus sinistres quartiers de Telrör. Ô Joie.

    « Rappelle-moi une fois encore pourquoi je t’ai suivi dans ce nid de vipères malodorantes ?
    « Ton légendaire esprit de chasseur serait-il troublé par la délicate puanteur qui s’échappe du fleuve ? Le descendre était pourtant ton idée, même si tu n’oses plus trop y plonger la patte maintenant que tu l’as vu. »
    « Et ta sœur ? »


Un sourire pour toute réponse. Il aurait beau dire, c’était lui, Rhyel, qui les avait entraînés en ville. A cause d’une nostalgie qu’il ne se connaissait pas, qui lui venait d’on ne savait trop où. Depuis des mois, il errait avec Banadaspos au nord du royaume, à la recherche de tout et de rien, ce qui était à peu de choses près relativement pareil. Mais, comme à chaque fois qu’il s’en allait, quelque chose le rappelait là où, quelques millénaires plus tôt, il s’était cru chez lui.

    « Cesse de faire semblant de réfléchir, tu vas te faire mal au cerveau. Ou ce qu’il en reste. »
    « Cherche donc le chemin, Noiraude. »


La réponse – désobligeante – de l’animal se perdit dans le bruissement d’une chute. Distraitement, Rhyel se rendit compte qu’on lui avait littéralement rentré dedans. Ce qui ressemblait fort à une jeune femme venait de rebondir sur son dos avant de s’étaler – fort gracieusement, il fallait en convenir – au sol. Jolie crêpe, s’il en est. Banadaspos, contre toute attente, ne fit pas le moindre commentaire. Il se réservait sans doute pour plus tard. Pour l’heure, une bourse richement brodée attirait son attention. Peut-être y avait-il reniflé le chemin de la libération. Ou quelque chose à grignoter.

Reportant son attention sur la jeune femme pressée, Rhyel lui tendit une main courtoise.

    « Remerciez Killian de ne pas être tombée dans l’eau, vous auriez pu vous y casser les dents au vu de ce qui y flotte. Je dois avoir des racines, quelque part, au cas où vous seriez blessée au dos. Mais ne vous en faites pas, les pavés sont plus glissants que durs, par ici. »


Léger sourire rassurant. Lui aussi, avait l’habitude des chutes imprévues. Même si tomber d’un rêve était plus rude que des pavés maculés de boue.



« Sur des révolutions qui n'éclateront pas,
J'ai bâti ma raison... »
Revenir en haut
Cassialys Trendor
Âmes Damnées

Hors ligne

Inscrit le: 20 Déc 2010
Messages: 144
Sexe: Féminin
RP(s): 1
Race: Humain
Age: 24 ans
Rôle: Voleuse ambitieuse
Mental: Furtive
Vrai Nom: Ombreuse
MessagePosté le: Mer 10 Oct 2012 - 10:14    Sujet du message: Qui court qui court ! Répondre en citant

La première chose qu'elle chercha une fois bien étalée de tout son long sur le dallage de la rue fut la bourse. Où était-elle ? Juste en face d'elle, avec un animal à quatre pattes qui commençait à s'en approcher un peu trop à son goût. Grimaçant à la perspective de perdre le fruit de ses efforts, elle fut tentée de se redresser de vitesse pour la récupérer et fuir le plus loin possible. Mais une main s'était déjà tendue, lui causant d'une voix rassurante et bienveillante. Relevant les yeux, elle aperçut un jeune homme qui lui souriait à s'en étirer presque les lèvres à leur maximum. Heureusement qu'il n'usait pas d'ironie.

*Et surtout que ce ne soit pas un garde.*

Déjà il ne semblait pas appartenir à une famille de riches noeunoeuds. Sinon il l'aurait houspillé de sa précipitation ou de son manque de manière. Elle lui tendit la main pour accepter l'aide et se relever.

"Euh... Merci de votre aide et excusez moi de la rencontre un peu... percutante. ''

Elle se frotta un peu le bas du dos, s'assurant d'un léger décochement de tête sur le côté qu'on la poursuivait pas. Pas de cri, pas de voix criant au voleur... Bon signe, mais elle ne voulait pas vraiment rester là.

''Ca ira. J'aurai sans doute mal sur le coup encore tout à l'heure, mais demain cela n'y paraîtra plus. Et puis une chute dans l'eau n'aurait pas été mieux en effet. A défaut de dents en moins, on y chopperait une bonne maladie oui..."

Les eaux qui passaient dans les villes étaient si insalubres parfois que même les rats préféraient l'eau des égoûts... Cassialys reporta son regard sur la bourse.

''Me permettez vous de récupérer ma bourse ? Comme je vois votre animal proche et ne savant pas s'il est eu... Conciliant....''

Elle se méfiait toujours des compagnons à pattes. C'était si lunatique parfois...
Revenir en haut
Rhyel Aravynd
Âmes Damnées

Hors ligne

Inscrit le: 27 Aoû 2012
Messages: 70
Sexe: Masculin
RP(s): 0
Race: Néréien
Age: 37, en parait 20
Rôle: Maître d'Armes à tendance fuyarde
Mental: Rêveur
Familier: Banadaspos, chien
MessagePosté le: Sam 2 Mar 2013 - 22:51    Sujet du message: Qui court qui court ! Répondre en citant

Lestement, la jeune femme se releva. Après un examen sommaire, elle assura ne rien avoir et Rhyel se plia à son diagnostic d’un hochement de tête. Bien.

    « Vous devriez montrer plus de prudence, surtout dans ces quartiers. Le meilleur moyen d’éviter les chutes est d’être sûr de ses chevilles… et de ses yeux. »
    « Cesse donc de lui raconter n’importe quoi, à cette pauvre fille. Elle a échappé au coup sur la tête, ne va pas l’assommer. »


Certes. Heureusement pour elle, la jeune femme n’avait pas l’air d’avoir l’esprit embrumé. De fait, elle commença par réclamer la bourse qui lui avait échappé, dans sa chute. Et que Banadaspos gardait fermement dans sa gueule.

    « Noiraude, aurais-tu l’obligeance de rendre son sac à Madame ? »
    « Ben voyons. Je la trouve louche, cette bourse. Et puis elle pourrait bien nous servir d’otage… La fille, pas la bourse. Je te vois venir gros comme un sanghore. »


Rhyel sourit intérieurement et Banadaspos garda la jolie bourse bien au chaud entre ses puissantes mâchoires. Quelque peu baveuses, il faut bien en convenir. Dans un gros POUF de brave bête fatiguée, l’Associé se laissa tomber sur le sol, avec toute la grâce et la légèreté d’un bœuf. Avec un soupir de résignation, Rhyel se tourna vers la jeune femme.

    « Je suis navré, mais Noiraude fait parfois sa tête de mule… Par contre, nous pourrions détourner son attention, en le faisant marcher par exemple, si vous voyez ce que je veux dire. »


Evidemment qu’elle ne voyait pas. Sans laisser le temps à Banadaspos de railler, il enchaîna :

    « Il se trouve que Noiraude et moi sommes, comme qui dirait, vaguement perdus. Nous cherchions la sortie Sud de la ville, et nous nous sommes quelque peu égarés. Peut-être sauriez-vous comment sortir de ce dédale ? »


Après tout, la jeune femme avait l’air bien pressée. Et comme chacun le sait, nul ne court qui ne connait son chemin – ou qui va à sa perte.

Encore une fois, je suis vraiment désolée pour le retard improbable T____T J'espère que ça te conviendra, et si quelque chose te dérange, n'hésite pas à me prévenir et je modifierai ^^



« Sur des révolutions qui n'éclateront pas,
J'ai bâti ma raison... »
Revenir en haut
Cassialys Trendor
Âmes Damnées

Hors ligne

Inscrit le: 20 Déc 2010
Messages: 144
Sexe: Féminin
RP(s): 1
Race: Humain
Age: 24 ans
Rôle: Voleuse ambitieuse
Mental: Furtive
Vrai Nom: Ombreuse
MessagePosté le: Ven 22 Mar 2013 - 08:03    Sujet du message: Qui court qui court ! Répondre en citant

Oh non, l'animal allait garder sa bourse dans sa gueule. Qu'il bave dessus lui importait, que c'était le contenu qu'elle visait. Mais voyant que le compagnon à patte de l'inconnu ne dénierait pas lui rendre. Le prenait-il pour un jouet ou savourait-il en silence le goût du cuir sur la langue ? Certains bêtes de compagnies aimaient avoir un truc en bouche, sans doute pour s'occuper. Mais voyant que ce dernier s'était couché à même le sol à l'issue, elle trouva cela louche. Elle n'avait pas vu de geste bizarre chez cet homme, qui indiquerait un ordre muet.

Face à la tête de mule, comme le traitait son maître, il serait donc impossible de retirer la bourse. Et elle n'allait pas demander à ce maître de lui retirer de la bouche. Tête de mule ? Surtout qu'il avait aucune autorité oui sur son animal. Elle soupira quand même. Puis son invité surprise lui précisa qu'il était perdu. Elle haussa un sourcil.

''Perdu ? Alors que votre animal aurait pu flairer votre piste pour faire marche arrière ? ''

A condition que la bestiole, à défaut de savoir garder les affaires d'autrui dans sa gueule baveuse, sache le faire. Elle en doutait un peu. Puis devant la demande de Rhyel, elle se mit vivement à réfléchir. Si elle était en sa compagnie le temps de l'aider à retrouver sa route, elle serait moins suspecte que si elle tentait de fuir en courant ; à condition de pas tomber sur la patrouille de toute à l'heure. Les gardes n'étaient pas vifs d'esprits mais arrivaient à garder un souvenir quelques heures. Avec quelques détours, elle arriverait bien à aller sur le sud, comme l'autre le demandait.

''Bien entendu que je le sais, mais en échange, je veux récupérer ma bourse, que votre ami à poil garde si jalousement. Même s'il est têtu ou pas, c'est mon bien. Vous comprendrez de ce fait mon désir de le récupérer en bon et dûe forme. Tête de mule ou pas. D'accord ? ''

Après tout, avec les détours qu'elle prévoyait, il risquait plus de se perdre si jamais il tentait à se passer de ses services pour se sauver avec sa bourse. Et si elle le volait lui aussi ? Non, pas avec son animal à quatre pattes. Elle le mènerait donc à la porte Sud et après qu'elle aurait récupéré sa bourse, pouf ! elle partirait vivement.

Hum, désolé du mien mon ami, mais pour toi , ce n'est pas grave Okay
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: Aujourd’hui à 18:08    Sujet du message: Qui court qui court !

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Telmàriën, le Royaume Maudit Index du Forum ->
.¤~° L'Auberge Vagabonde du Faiseur d'Etoiles :
-> Les Chroniques des Anges -> An de Grâce 1683
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com | Telmariën Template designed by Roshan del Aed'Rhys
Telmàriën, le Royaume Maudit Index du Forum FAQ Rechercher Profil S’enregistrer Groupes Membres Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion