Telmàriën, le Royaume Maudit Index du Forum
FAQ Rechercher Senregistrer Membres Groupes Connexion
RP Officiel | Au coeur du dédale
Aller à la page: <  1, 2
 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Telmàriën, le Royaume Maudit Index du Forum ->
.¤~° L'Auberge Vagabonde du Faiseur d'Etoiles :
-> Les Chroniques des Anges -> An de Grâce 1683
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Cassialys Trendor
Âmes Damnées

Hors ligne

Inscrit le: 20 Déc 2010
Messages: 144
Sexe: Féminin
RP(s): 1
Race: Humain
Age: 24 ans
Rôle: Voleuse ambitieuse
Mental: Furtive
Vrai Nom: Ombreuse
MessagePosté le: Jeu 9 Mai 2013 - 07:24    Sujet du message: RP Officiel | Au coeur du dédale Répondre en citant

Cassialys avait suivi d'un air renfrogné l'Arlequin et les autres survivants. Une vie sans saveur et de répétitions ? des idiots ? Avait-il eu seulement l'idée de se renseigner un peu sur l'activité de chacun des Chuchoteurs pour savoir comment ils menaient leur vie respective ? De son côté l'Ombreuse pouvait se vanter de mener une vie assez trépignante. Contrairement à certains voleurs qui finissaient par prendre un certain bas de ventre par le luxe qu'ils accumulaient, elle, elle ne perdait pas son temps à s'enrichir, mais bien à mener une vie active et intéressante. Bon certes. Par moment, elle se maudissait elle-même des malchances qui lui tombaient dessus quand une opération tournait mal, mais elle arrivait toujours à s'en sortir.

Sur le coup, sur les rudes épreuves qu'elle venait de mener et en entendant les paroles du masqué du Carnaval, elle eut un petit doute. Etait-ce la chance qui lui avait permis de survivre ou alors ses compétences ?

*Doucement, n'y pense plus, tu risques d'avoir les chevilles qui enflent. La fierté n'a jamais eu du bon...*

Elle se mordit les lèvres et se contenta de suivre le petit cortège qui emprunta un escalier en colimaçon jusqu'à un bureau dépourvu de fênetre et de tout autre accès possible pour s'enfuir. L'Arlequin prenait vraiment toutes les précautions. Sur le coup, elle repensa à une réplique d'un ami d'enfance, s'il avait été devant l'Arlequin :

*Ma parole, des engins comme vous, cela devrait être fourni avec une notice*

Aslam aurait en effet très bien sortir cela face au Déguisé.Elle s'empêcha de rire et plus encore de sourire. L'heure n'était pas à la plaisanterie, plus encore quand le pseudo souverain prit la parole et en dévoilant un artefact. Cassialys écarquilla alors les yeux en voyant l'objet. Elle non plus n'était pas une croyante, mais voir un tel objet avait de quoi vous remuer les tripes. Et l'Arlequin qui disaient que les survivants, dont elle, était ses Champions... L'Hiver Rouge, rien que cela. Bizarrement, elle frissonna comme si la peur venait de lui déposer un baiser froid et mortel dans le haut de ses omoplates. En plus, il n'y avait pas d'alternative. Soit on servait l'Arlequin soit on mourrait. L'allusion des pieds devant le précisait bien. Et comme elle ne voulait pas mourir, pas avoir fait tout ce chemin de ses satanés épreuves sélectives....

*Dans quoi ai-je mis les pieds... *

Et surtout, est-ce qu'elle allait arriver jusqu'au bout. Selwyn finit par ployer un genou, acceptant de ce fait la demande de l'Arlequin. Le Chuchoteur, pour en arriver là, le connaissant un peu, avait du sérieusement prendre sur lui. mais avait-il lui aussi vraiment le choix ? Et elle ? Elle l'observa quelques secondes. Des survivants, elle se fierait plus à lui qu'aux autres, même s'il avait un fichu caractère.

*J'accorde de la confiance à un autre moi ? C'est nouveau tiens !*

A son tour, elle posa un genou à terre. Pour vivre, fallait accepter quelques sacrifices.

''Pour l'Ordre...j'obéirais. ''
Revenir en haut
Publicité





MessagePosté le: Jeu 9 Mai 2013 - 07:24    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Arlequin
Souverain des Chuchoteurs

Hors ligne

Inscrit le: 20 Jan 2012
Messages: 67
Sexe: Masculin
RP(s): 1
Race: visiblement Humain
Age: 22 ans d'apparence
Rôle: Chef du Carnaval
Mental: Sournois
Vrai Nom: Lend Barel
MessagePosté le: Mer 22 Mai 2013 - 22:51    Sujet du message: RP Officiel | Au coeur du dédale Répondre en citant

Dociles, obéissants, c'est ainsi qu'on aurait pu les voir. Quand bien même cela aurait été le cas, Lend n'aimait pas lorsque la loyauté faisait place à la facilité, il n'avait pas battit le Carnaval sur de simples paroles et des hochements de tête, il n'avait par ailleurs pas acquit sa suzeraineté par ces moyens faibles non plus. Curieusement, lui qui avait en horreur la seule idée de se salir d'une seule goutte de sang, en avait bien plus sur les mains que quiconque ne pouvait l'imaginer, et le flot allait continuer, jusqu'à ce que sa propre mort s'en suive. L'Hiver Rouge ne l'inquiétait pas, bien qu'il en dépeigna un sinistre tableau, c'était une occasion pour lui. Il venait de monter sur le trône des Chuchoteurs, et il comptait se faire connaitre des autres Ordres, même si par le passé il avait déjà eu une excellente mise en scène, nul doute que certains se rappelleraient de lui. A l'époque, il n'aspirait qu'à la tragédie, au meurtre dans son plus bel art. Désormais, il est devenu plus fourbe, plus calculateur, un grand adepte de la stratégie perfide à long terme, un défenseur de l'effet papillon. Peut-être aurait-il également pu apprécier le théâtre, ou toute autre production d'art dramatique, mais sa propre scène lui prenait déjà bien du temps et de l'énergie, sans compter que le rideau venait à peine d'être tiré.

Une fois que les survivants jurèrent tous, bon gré mal gré, de servir la cause, non pas des Chuchoteurs, mais du Royaume -- bien qu'il ne fallait pas se perdre dans l'illusion : l'Arlequin ne raterait pas une seule occasion de tout rafler -- le souverain masqué posa une main sur le dessus de l'artefact, l'effleurant à peine. Fallait-il du courage, de l'inconscience ou de la folie pour adorer une telle divinité ? Lend n'avait rien de tout ceci, seul un désir sans fin de pouvoir et de chaos. Tirant un poignard, orné d'une affreuse tête de serpent, il se transperça lui-même la main disposée au-dessus du sceau, un tel acte de mutilation n'était en soi pas si impressionnant pour un Chuchoteur, mais il avait horreur de la vue du sang sur lui, encore plus s'il s'agissait du sien, alors prenant sur lui, il accompli cet effort. L'objet fut rapidement aspergé.

- Il y a des gens qui se souviennent. Des récits qui persistent, comme autant de témoignages que nous refuserions d'écouter, car tel l'homme enchaîné à sa propre ombre, nous sommes effrayés par la lumière.

L'or du sceau se modela lentement, comme s'il fanait, avant de se changer en ronce, les yeux des dragons fleurirent en de sinistres roses aux pétales rouges tâchées de noir. Lend passa le bras au travers et aussitôt la plante resserra son étreinte, enfonçant ses aiguilles profondément dans la chair comme pour aller quérir encore un peu du nectar qui l'avait éveillée. Grimaçant un instant sous son masque, l'Arlequin caressa du bout des doigts de sa main saine les fleurs qui décoraient maintenant son poignet.

- Prenez du repos en mon domaine cette nuit, demain vous vous tiendrez à mes côtés pour une annonce à l'Ordre. Je vous donnerai vos objectifs juste après.

Il les laissa là, et tandis qu'il quittait l'étrange bureau un membre du Carnaval entra pour prendre en charge les invités afin de les guider à leurs chambres respectives. Individuelles, elles offraient un certain luxe, bien qu'encore loin de celui de la capitale ou des Tours Maudites, il n'y avait pas de quoi se plaindre. La garde-robe était garni, chacun y trouverait de quoi se vêtir : attention, point de robe ni de tenue d'apparat, tout était fonctionnel et de bonne facture, rappelant qu'on était chez les Chuchoteurs. Avec ceci, un accès libre à l'armurerie du Carnaval pour que chacun puisse récupérer ses armes et les entretenir. A ce stade, l'Arlequin affichait clairement qu'il ne craignait rien de ses hôtes.

La nuit passa, et toute la matinée qui s'en suivi des crieurs avertirent les Chuchoteurs de l'annonce. Vers deux heures de l'après-midi, l'Arlequin vint chercher ses champions avant de les emmener sur la place de l'Agora. L'événement n'était pas sans rappeler le récent coup d'état. Attendant un peu, le calme se fit et le souverain de l'Ordre se leva. Il avait prit son costume le plus ordinaire, celui qu'il affectionnait le plus et surtout celui auquel on l'identifiait par excellence. Ouvrant les bras comme pour enlacer la foule rassemblée, il parla d'une voix forte et qui portait loin.

- Chuchoteurs, Chuchoteuses ! L'heure où l'ombre enveloppera ce monde tel un drap venu des cieux approche. Dans un mois, Arkhash fermera ses portes. Nul n'entrera, nul ne sortira. Faites des réserves, prévenez vos camarades en expédition. Pour les temps à venir, l'Ordre des Chuchoteurs se préparera à accueillir les ombres écarlates.

Il laissa ses lieutenants s'occuper d'expliquer les détails. Son plan ? Préparer l'Ordre à l'Hiver, et cela allait bien au-delà de la simple mise en place de réserves de nourriture. Il ordonnerait une production massive de toute sorte de produits alchimiques, d'armes, d'artifices, et surtout des élixirs du Plan des Ombres. Faisant signe aux champions de le suivre, il les guida jusqu'à une petite salle non loin de là. Ne perdant pas de temps, il leur expliqua tout de suite leur mission.

- La restriction annoncée tantôt ne vous concerne pas, et vous ferez parti des rares élus à pouvoir encore, dans un mois et plus, entrer et sortir de notre forêt librement. Votre objectif est un livre, du premier Hiver Rouge. Vous ne le trouverez pas simplement en allant fouiner dans toutes les bibliothèques du Royaume, il vous faut d'abord trouver son propriétaire, un vieil écrivain qui se dit conteur de l'Histoire de ces terres. Il vit dans la capitale, allez enquêter, trouvez-le, et ramenez-moi ce précieux livre. Éliminez quiconque vous barre la route, la vie de l'ancien ne m'intéresse pas non plus. Des questions ?
Revenir en haut
Œil-de-Verre
Professionnel du Mensonge

Hors ligne

Inscrit le: 21 Aoû 2011
Messages: 81
Sexe: Masculin
RP(s): 1
Race: Néréien
Age: 32 ans
Rôle: Patron de la Taverne de Bacchus et Cassandre
Mental: Opportuniste
Vrai Nom: Selwyn Sandor
MessagePosté le: Dim 2 Juin 2013 - 17:10    Sujet du message: RP Officiel | Au coeur du dédale Répondre en citant

Face aux démonstrations de forces – et d’obscure magie -, la seule pensée cohérente que le cerveau de Selwyn Sandor réussit à formuler ressemblait à ça :

° Est-ce que je suis un membre du Carnaval, maintenant ? °

Cette pensée le faisait frémir d’horreur. Il n’avait rien d’une autruche, à aller se planter la tête dans le sable en soutenant tout le contraire de la réalité. Mais la triste vérité était qu’il n’avait pas du tout vu le coup venir. Il aurait aimé réfuté cette réalité dépeinte par son Souverain. Non, il n’était pas à sa merci, il n’avait pas été dupé par une quelconque drogue, il n’avait pas risqué sa vie en vain. En fait, il ronflait à l’étage de sa chère Taverne, une bouteille de rhum près de lui et rêvait de petites Vales rousses à moitié nues. C’eut été trop beau. Il avait été embarqué dans une sombre histoire, au cœur des intrigues de l’Ordre, de celles qu’il parvenait à éviter avec brio depuis des années. Et il s’était piéger comme un débutant ! Franchement, il n’en était pas fier. Et au vu de la tournure des événements, il regrettait presque – mais ce sentiment passait vite à la trappe – de ne pas être mort dans son sommeil hallucinogène. Pas de doute, ce devait être la pire journée de sa vie.

Lorsqu’il s’éveilla le lendemain dans sa chambre improvisée, les yeux fixés sur un plafond inconnu, il sut que le pire était encore à venir. Il ne put s’empêcher de soupirer d’avance tout en s’habillant, étirant son long corps fourbu tel un chat. Etre aussi expressif qu’un poisson crevé, ça avait quand même du bon. Pour le Néréien, c’était même une question d’instinct. Aussi, lorsque les survivants et lui se retrouvèrent de nouveau devant Arlequin, il ne montra aucune émotion. Il n’avait rien pu faire de sa matinée. Il avait couru seulement dans les rues du Village Végétal, en espérant y dénicher sa sœur. Nélézar s’était absentée. Partie en mission, avait dit une de ses amies. La jeune femme avait beau être devenue d’une froideur à décourager tous les contacts depuis quelques années, elle n’en restait pas moins la seule famille valable aux yeux de Selwyn. Il ne voulait pas la perdre. A part sa précieuse Taverne, Nélézar était la chose qui comptait le plus au monde à ses yeux.

Se mêler discrètement à la foule de Chuchoteurs n’avait pas été aisé. Les simples habitants de la forêt avaient été refoulés en arrière. Et lui et sa haute stature ne passaient pas vraiment inaperçus. Il fut vite remarqué et des murmures, encore emplis des élections précédentes, parsemèrent son sillage. Ce qu’il entendit de la bouche masquée lui déplut fortement.

- Moi, j’ai une question, Monseigneur.

Après tout, il était déjà catalogué comme Chuchoteur d’un grand potentiel et doublé d’une langue bien pendue. Pourquoi faire mentir les gens et plus encore son Souverain ? Œil-de-Verre allait prouver que sa réputation était parfaitement justifiée.

- Vos estimations vous ont-elles permis de déduire dans combien de temps le prochain Hiver Rouge sera là ?


" Que voyez-vous ?
Tout, absolument tout. C'est là mon fléau. "
Sherlock Holmes 2
Revenir en haut
Cassialys Trendor
Âmes Damnées

Hors ligne

Inscrit le: 20 Déc 2010
Messages: 144
Sexe: Féminin
RP(s): 1
Race: Humain
Age: 24 ans
Rôle: Voleuse ambitieuse
Mental: Furtive
Vrai Nom: Ombreuse
MessagePosté le: Dim 9 Juin 2013 - 18:05    Sujet du message: RP Officiel | Au coeur du dédale Répondre en citant

Cassialys regardait toujours le dallage quand elle entendit le bruit si familier d'une lame transperçant une main. ce membre composé en majorité d'os et de ligaments émettait un bruit bien précis, qui ne l'empêcha pas de frémir... Même en plaçant le tranchant d'une dague dans le bon sens, cela devait faire extrêmement mal.

Une main était vitale pour un Chuchoteur, selon notre Ombreuse. La Mutiler revenait à perdre son outil de travail au quotidien. Elle se permit un léger relevé de la tête pour voir qui venait de se blesser et vit lArtefact être baigné des gouttes du sang de l'autre emplumé du Carnaval... Elle serra les dents et rebaissa le regard au vue du spectacle qui en découlait. La Magie n'était vraiment pas son truc. Un art Obscur et mystérieux, qui dépassait son entendement. Comment une force telle que celle-là pouvait être possible ?

Autant le vent et l'eau avaient des explications quand à leur fonctionnement naturel, mais la Magie. Une fois que le ''souverain'' se soit retiré, un membre du Carnaval vint prendre individuellement en charge les survivants, pour les mener à leurs quartiers de la nuitée. La première chose que fit Cassialys fut de se précipiter vers le récipient prévu à la base pour se rincer le visage, pour rendre ce qui restait dans son estomac. Le ventre révulsé, elle resta là quelques minutes, le temps de reprendre contenance, resongeant à tout ce qu'elle avait vécu et surtout subi. sa nausée n'était dû qu'à tout ce stress qu'elle avait accumulé depuis le début de toutes ces emmerdes. Où son aventure allait la mener ?

N'y songeant plus, elle trouva autre chose pour verser l'eau d'un broc ouvragé et se rincer le visage et la bouche, avant de regarder la garde robe. Tout ce qu'elle voyait... non c'était pas une plaisanterie.

* Bah on verra demain...*

Dès qu'elle vit le lit, ce fut ce dernier qui vint à elle, avant qu'elle ne s'endorme comme une masse.

Au lendemain, elle perdit pas de temps pour rejoindre la place de l'Agora. Au loin elle reconnut la silhouette de Selwyn, mais elle garda ses distances. Pour l'occasion, elle ne s''était pas gênée pour prendre une tenue toute neuve. Vêtue d'une chemise de lin de vert sombre, qui entrait dans un pantalon noire, elle portait en complément un gilet sombre, idéal pour ne pas la gêner dans ses mouvements. A sa ceinture, elle avait son épée, propre et affûtée. Dans sa botte était dissimulée sa dague. Prête. elle était prête au besoin et au cas où.

Les bras croisés, elle sourcillait au discours de l'Arlequin. retrouver un vieux conteur ? A l'entendre causer, il s'agissait de l'âme même de l'Histoire. Tout cela de fait et de subi pour retrouver un livre ? Un satané bouquin ! Selwyn posa une question qui coupa sa courte réflexion. Le temps allait être de la partie pour la suite. Décidément, son compagnon d'infortune était bien doué pour poser les interrogations importunes. Quand à elle, elle ravala une petite demande toute bête. Où le trouver... Dans la capitale. Rien que cela.

Un conteur, un livre... Est-ce lié à l'Hiver Rouge à ce point ? en tout cas, l'Arlequin se fichait comme d'une guigne que le vieux reste en vie ou pas. Seul l'ouvrage lui importait. Pas pour Cassialys. Si elle trouvait le vieillard avant les autres, elle pourrait lui poser quelques questions..

Comme Selwyn, elle attendait la réponse du souverain. Ah non tiens, elle avait une question. Tant pis si on se foutait d'elle par la suite :

''Et où a-t-on vu ce Conteur pour la toute dernière fois ? ''

La capitale d'accord, mais elle était grande la capitale !
Revenir en haut
Arlequin
Souverain des Chuchoteurs

Hors ligne

Inscrit le: 20 Jan 2012
Messages: 67
Sexe: Masculin
RP(s): 1
Race: visiblement Humain
Age: 22 ans d'apparence
Rôle: Chef du Carnaval
Mental: Sournois
Vrai Nom: Lend Barel
MessagePosté le: Lun 8 Juil 2013 - 23:57    Sujet du message: RP Officiel | Au coeur du dédale Répondre en citant

Arlequin écouta les deux seules questions qui survinrent, et voyant qu'il n'y en aurait pas d'autres, pris un siège avant de répondre. Posant sa tête contre le poing droit fermé, accoudé comme si tout ceci l'ennuyait. L'Hiver Rouge signifiait la mort du Roi actuel, dans un climat de tension, la chasse à la relique n'en serait que plus intense, et de ce fait d'autant plus importante. Qu'importait au souverain des Chuchoteurs de se mettre si tôt en quête d'un fragment de météore qui n'était même pas encore tombé ? Avoir la possibilité, en détenant le dit morceau, de choisir lui-même le prochain Roi était une possibilité, et c'était même surement son but, mais faire de son Ordre l'élément crucial de la survie à cette période était également un bon point dans tout le Royaume.

- Le livre que vous avez pour mission de ramener nous donnera non pas le quand, mais le quoi qui déclenchera l'Hiver Rouge. Il n'y a donc pas de moment précis où la saison rude frappera, mais nous pourrons la prévoir... ou peut-être même la provoquer. L'Histoire forme un cycle, où les générations finissent par oublier les enseignements passés, et répètent les erreurs de leurs ancêtres. C'est très justement cette sagesse perdue que nous devons nous approprier avant les autres.

Tournant son regard à demi masqué vers Cassialys, il soupira intérieurement. Non, s'il avait su où se cachait ce bougre d'historien il n'aurait jamais eu à s'infliger un tel stratagème pour enrôler les meilleurs, le Carnaval aurait suffit. Ils les envoyaient tous, la petite bande, en aveugles. Cependant, il n'était pas rare pour un Chuchoteur en mission de devoir se débrouiller avec rien, après tout c'était là leur formation de base.

- Je n'ai aucune idée de où il se trouve, ni même où il a pu aller ces trois derniers mois. Tout ce que mes espions ont pu rapporté est que le grimoire n'a pas été déplacé, et par conséquent son auteur surement pas non plus. Comment ils le savent ? Parce que ce livre a été confectionné par un talentueux Artificier dont la spécialité s'est transmise à sa famille et que... nous avons interrogé récemment un de ceux-ci.

Il leva un doigt pour attirer leur attention. Certes, ils partaient et seuls, à l'aventure, mais tout ceci ne serait pas sans contrôle. Il avait des instructions à donner avant leur départ, même si leur départ en question ne surviendrait pas avant la fermeture des portes du repère des Chuchoteurs.

- Selwyn a, en capitale, un endroit qui vous servira de repère durant votre mission. Travaillez en équipe, et assurez-vous de faire des rapports réguliers une fois par semaine, de votre progrès. Utilisez ceci pour communiquer avec Arkhash...

Il tira de sa manche un petit objet circulaire qui ressemblait à s'y méprendre à l'artéfact du culte de Lamia qu'il avait la veille utilisé. En fait, c'en était un. Parfaitement identique. Il leur expliqua de procéder comme lui hier, l'objet sinistre créerait un lien magique pour discuter, au prix de quelques souffrances. Un membre du Carnaval serait posté, en relais, nuit et jour au sommet de la tour du quartier général du groupuscule de l'Arlequin. Lend congédia ensuité ses champions d'un vague mouvement de main. Il avait lui-même du travail encore à fournir.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:58    Sujet du message: RP Officiel | Au coeur du dédale

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Telmàriën, le Royaume Maudit Index du Forum ->
.¤~° L'Auberge Vagabonde du Faiseur d'Etoiles :
-> Les Chroniques des Anges -> An de Grâce 1683
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com | Telmariën Template designed by Roshan del Aed'Rhys
Telmàriën, le Royaume Maudit Index du Forum FAQ Rechercher Profil S’enregistrer Groupes Membres Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion