Telmàriën, le Royaume Maudit Index du Forum
FAQ Rechercher Senregistrer Membres Groupes Connexion
RP Officiel | Nouveau mois, nouveau roi !

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Telmàriën, le Royaume Maudit Index du Forum ->
.¤~° L'Auberge Vagabonde du Faiseur d'Etoiles :
-> Les Chroniques des Anges -> An de Grâce 1683
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Arlequin
Souverain des Chuchoteurs

Hors ligne

Inscrit le: 20 Jan 2012
Messages: 67
Sexe: Masculin
RP(s): 1
Race: visiblement Humain
Age: 22 ans d'apparence
Rôle: Chef du Carnaval
Mental: Sournois
Vrai Nom: Lend Barel
MessagePosté le: Dim 1 Avr 2012 - 22:31    Sujet du message: RP Officiel | Nouveau mois, nouveau roi ! Répondre en citant

1er Ororan



Un brouillard épais mais très bas, à ras du sol pour être exact, s'était installé depuis la veille sur la cité végétale. Nul n'en tenait compte cependant, ce n'était pas un mauvais présage et il faisait souvent humide dans les bois. Ce qui pouvait inquiéter bien plus, c'est que depuis quelques jours l'Arlequin était revenu, et dès lors on n'avait plus vu un seul membre du Carnaval dans les rues ni dans les branches, pas même au hasard d'un buisson ou d'une clairière. Rien, et tout était si calme sans eux... le calme avant la tempête, c'est ce qui se murmurait parmi les Chuchoteurs.

Hier, le corps du fils d'un des conseillers de l'ancien régime fut retrouvée, éparpillé en plusieurs endroits de la ville. Une horreur qui inquiétait beaucoup, mais qui avait au moins eu le bon côté de faire bouger un peu le Conseil, endormi depuis la mort du précédent souverain dans un deuil interminable.
C'était le matin maintenant, et le soleil commençait à poindre le bout de son nez, berçant doucement la forêt dans un halo lumineux tout droit sorti des contes de fée. L'avantage d'une ville comme comme celle des Chuchoteurs, c'est que peu importe l'heure, vous trouvez toujours quelqu'un dans la rue, et bizarrement aujourd'hui il y en avait du monde ! En fait, ce n'était pas si étrange que çà, tout le monde ne parlait plus que du meurtre de la veille.

Alors que les débats allaient bon train, un homme vêtu tout de noir, masqué jusqu'au nez, et portant deux dagues à la ceinture, fit irruption en beuglant. Comme il était essoufflé, personne ne comprit ce qu'il disait, aussi chacun s'arrêta un instant pour lui prêter une minute d'attention lorsqu'il fit une pause au milieu de la place du marché.

- Le chapiteau... le trône... il...
- Calme-toi mon vieux, on comprend rien !

Reprenant son souffle, le Chuchoteur prit une gorgée dans la gourde qu'une de ses comparses lui tendait bien gentiment. Une fois que ses poumons furent calmés et sa gorge humidifiée, il se tourna vers l'assemblée et reprit, plus lentement. On pouvait lire l'affolement cependant dans son regard.

- Les gars du Carnaval, ils sont tous sortis d'un coup, comme çà ! Je les ai suivi, croyez-moi c'était vraiment flippant, d'habitude ils font n'importe quoi mais là, dans le noir et avec la brume, ils étaient tous silencieux... Ils ont été jusqu'à l'Agora, et là, l'Arlequin s'est carrément assis sur le trône !

Des cris de stupéfaction et de consternation furent émis. Quelques uns filèrent directement en direction de l'Agora, histoire de vérifier çà de leurs propres yeux, tandis que d'autres attendaient la suite du récit, qui vint dès que la foule fut calmée.

- Si vous me croyez pas allez voir vous-même, il est là-bas, sur le trône, et il s'est proclamé nouveau souverain !

Aussitôt, tous ceux qui n'étaient pas encore partis le furent. Finalement, un énorme attroupement se forma dans l'Agora. L'Arlequin était bien là, assis sur le trôle de pierre qui surplombait la clairière, vêtu de son costume favori. Autour de lui il y avait des individus déguisés, mais moins hauts en couleurs. Il l'avait fait finalement, son coup d'état.
Le calme se fit, l'atmosphère était plutôt lourde, tendue et c'est une conseillère, âgée, qui brisa le silence. Elle s'avança dans le kiosque central, comme de coutume, avant de prendre la parole, s'adressant d'une voix ferme à l'imposteur.



- Vous êtes allé trop loin cette fois-ci Arlequin ! Descendez immédiatement de ce trône qui ne vous revient aucunement et préparez-vous à en subir les conséquences !

Arlequin se pencha, restant assis, une main caressant sa joue. Il s'attendait à çà, et que croyait-elle ? Qu'ils étaient restés enfermés sagement dans leur cachette ? Les membres du Carnaval commencèrent à pousser de petits rires qui emplirent rapidement, de leurs échos inquiétants, l'Agora toute entière, puis tous se turent. A cet instant, Arlequin leva le bras et on entendit un gros GLING suivi d'un bruit de chaines qui coulissent, enfin chacun pu admirer la mort très spectaculaire de la conseillère.

Depuis l'intérieur du kiosque, un mécanisme ingénieusement monté en toute discrétion s'était activé, et une pluie de pieux avait surgit, empalant sauvagement la Chuchoteuse. Les lames remontèrent lentement, et le corps inanimé de la femme tomba mollement au sol. Arlequin se leva et s'adressa aux Chuchoteurs.

- Trop longtemps ! Nous avons attendu trop longtemps. Et combien de temps encore aurait-il fallu patienter, avant que nos chers conseillers ne se réveillent de leur deuil ? Mais c'est fini, mes frères et soeurs, car aujourd'hui commence un nouveau règne, aujourd'hui ce trône froid ; et je peux vous l'assurer il est aussi totalement inconfortable, à peine quinze minutes dessus j'en peux déjà plus... Ce trône, qui n'attendait qu'un nouveau souverain est à nouveau comblé ! Moi, Arlequin, promet de vous mener à travers le vice, l'argent et tout ce que vous ne pourriez imaginer. Célébrez votre nouveau souverain !

Il tendit les bras vers le ciel mais continuait d'observer la foule. Les membres fidèles du Carnaval furent les premiers à reprendre en coeur le fameux "Gloire à" et quelques Chuchoteurs s'avancèrent pour les soutenir. Mais allait-il vraiment accéder si facilement au trône ?

[hrp : j'espère que ça vous va et que ce sera pas trop difficile de vous insérer ; j'ai mis deux petites musiques pour le plaisir de l'ambiance ^-^ ]


Dernière édition par Arlequin le Mer 23 Mai 2012 - 19:09; édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité





MessagePosté le: Dim 1 Avr 2012 - 22:31    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Œil-de-Verre
Professionnel du Mensonge

Hors ligne

Inscrit le: 21 Aoû 2011
Messages: 81
Sexe: Masculin
RP(s): 1
Race: Néréien
Age: 32 ans
Rôle: Patron de la Taverne de Bacchus et Cassandre
Mental: Opportuniste
Vrai Nom: Selwyn Sandor
MessagePosté le: Mer 11 Avr 2012 - 11:54    Sujet du message: RP Officiel | Nouveau mois, nouveau roi ! Répondre en citant

Une brindille craqua et la silhouette frêle d’une Néréienne émergea de l’ombre d’un chêne. Selwyn stoppa ses pas et tourna un regard tranquille vers elle. Sa sœur faisait quelques centimètres de moins que lui mais avait conservé les mêmes traits hérités de leur mère. Même si son visage était plus étroit, ses lèvres plus voluptueuses et qu’elle était... une femme.

- Cela fait bien longtemps que nous nous ne sommes vu.
- Bonjour, sœurette.

Nélézar Sandor s’approcha tandis que son sourire s’élargissait. Elle sauta au cou de son grand frère qui la fit tournoyer entre ses bras. Le lien qui les unissait était toujours aussi fort. Nélézar était une des rares personnes à pouvoir réchauffer le cœur de Selwyn.

- Comment va Père ? s’enquit-il pour la forme.
- Poussi poussa, tu sais comment il est, fit-elle en haussant les épaules.

Oh que oui, il le savait ! Marcus Sandor, l’exubérant metteur en scène de crimes et arnaques, souvent accompagné de la venimeuse actrice Iriane ab Khazan. L’expression de sa sœur devint grave et elle se détacha de son frère. Les deux Chuchoteurs s’observèrent l’espace d’une minute, se jaugeant du regard. La spécialiste des « arts sombres » ôta son masque de joie pour redevenir la jeune femme mélancolique et amère qu’elle avait toujours été au fond.

- L’Ordre ne va pas bien, Selwyn.

Cela ressemblait à un rappel, voire presque un reproche. Or Œil-de-Verre ne se sentait aucune responsabilité ici, au sein de la Forêt d’Arkhash. Les Chuchoteurs philosophaient très bien entre eux sans son aide. Tout cela lui convenait parfaitement.

- Ne dis pas de sottises, répliqua-t-il pourtant à demi convaincu – car il se rappela que le trône de l’Ordre demeurait toujours vide après la mort de leur oncle.
- Père est persuadé qu’en nous unissant, nous les Sandor, nous pourrions aider le Conseil à choisir un candidat. Il est prêt à tout...
- Hey, du calme, je suis seulement revenu prendre de quoi accéder au second plan !
- ... Maintenant que tu es là, ils ne te lâcheront plus.
- Qui ça ?
- Tout le monde
, dit-elle tristement.

Ses mots suivants se perdirent dans la brume qui envahissait l’esprit du tavernier. Pute vierge ! Le fils d’un Conseiller retrouvé mort la vieille ? D’une façon inexpliquée ? Les premiers suspects étant les membres de ce Carnaval ? Le Carnaval, qui tirait les ficelles ? Finalement, Selwyn s’était peut-être trop éloigné de ses pairs car les nouvelles n’allaient pas vite jusqu’à lui lorsqu’il résidait à la capitale. Des cris envahissaient peu à peu les bois, qui se répondaient, envoyant des signaux d’alarme un peu partout. Tout cela ne lui disait rien qui vaille.

- Le Carnaval ! Il veut un coup d’état ! Efra Sol’Ten a été tuée ! Le trône, quelqu’un est assis dessus !

Selwyn n’eut pas le temps de « ouf » qu’il se faisait entraîné par Nélézar à sa suite vers l’Agora. La foule s’y attroupait déjà. Le corps mutilé de la vieille Conseillère Efra Sol’Ten gisait devant le kiosque. Et sur le trône symbolique de l’Ordre était assis : l’Arlequin. Selwyn tâcha de se remémorer tout ce qu’il savait sur lui. Véritable nom inconnu même des Chuchoteurs. Tête du Carnaval. Ambitieux déguisé, qui avait un certain goût lui aussi pour les mises en scène. On le disait fou, mais dangereusement fou. Arlequin savait parler aux foules et il n’avait pas vraiment tort. Le Conseil mettait décidément bien du temps à se décider à départager les candidats. Cela faisait maintenant un peu plus d’un mois qu’aucun Souverain n’avait été choisis pour remplacer la Main de fer, Gregor Sandor. Toutefois, l’Œil-de-Verre n’aurait certainement pas parié sur cet énergumène bigarré. Il avisa alors la haute stature d’un Néréien et le reconnut sans peine : son père. D’un pas, il se plaça derrière sa petite sœur et un inconnu, en espérant n’être pas repéré.

- Vous ne pouvez prendre le pouvoir ainsi. Vous venez de tuer une Conseillère et Kilian seule sait ce que vous avez fait d’autres pour préparer votre farce. Vous vous proposez comme candidat, fort bien. Le Conseil se décidera bien alors à organiser des élections ou des épreuves pour vous départager avec les autres. Seuls les tyrans prennent le pouvoir par la force.

Ton courtois, prudent... En d’autres circonstances moins graves, Selwyn aurait volontiers explosé de rire. C’était bien la première fois qu’il entendait son père parler ainsi !


" Que voyez-vous ?
Tout, absolument tout. C'est là mon fléau. "
Sherlock Holmes 2
Revenir en haut
Cassialys Trendor
Âmes Damnées

Hors ligne

Inscrit le: 20 Déc 2010
Messages: 144
Sexe: Féminin
RP(s): 1
Race: Humain
Age: 24 ans
Rôle: Voleuse ambitieuse
Mental: Furtive
Vrai Nom: Ombreuse
MessagePosté le: Sam 14 Avr 2012 - 14:34    Sujet du message: RP Officiel | Nouveau mois, nouveau roi ! Répondre en citant

Cassialys n'avait rien eu à faire ce jour là, quand elle se trouvait à l'Agora quand la nouvelle tomba d'un coup. En règle générale, elle ne s'intéressait pas plus que cela à tout ce qui touchait de près ou de loin la politique... même s'il s'agissait de la gouvernance des Chuchoteurs. Elle s'était toujours montrée indépendante jusque là... Même si elle devait avouer qu'elle se renseignait quand même de ce qui se passait au sein de ses supérieurs. Donc ce jour là, elle se baladait dans la cité, pour voir ce qu'elle pourrait acheter d'intéressant pour elle. Elle avait réussi à trouver une petite bourse d'argent la nuit dernière ; piquée en douce, cela va de soi. Et quand elle prêta l'oreille à une nouvelle qui allait avoir une portée assez conséquente sur l'avenir même des Chuchoteurs. Comme tant d'autres quand elle apprit cette terrible nouvelle... L'Arlequin... où avait-elle entendu ce nom là déjà...

Quand elle pointa son nez à l'Agora, une vieille conseillère venait juste de prendre la parole. Nul besoin de connaître la raison du nom de l'Arlequin et de sa troupe de guignols... Cassialys sentit, sans savoir pourquoi, le rouge de la colère monter à ses joues. Elle reconnaissait cet.... idiot qui avait cherché à la faire chuter du toit ! Et il voulait devenir leur Souverain ? Quelle audace que d'agir comme il le faisait !
Et quelle mascarade surtout quand ses sbires se mirent à rire... Voulait-il que cela devienne le cirque ou quoi ? Même si c'était déjà la foire avec ces rigolos...

Par contre, ce fut le choc quand la Conseillère tomba morte sur le sol, une fois transpercée par le mécanisme mis en place... Un silence lourd prit place dès qu'elle tomba définitivement sur le sol... Avant que la postiche de Souverain ne prenne la parole. Quoi ? Il osait prétendre là qu'il saura les mener ?

*En tuant comme il vient de le faire ? Mais il est fou à lier... Il n'y a personne pour l'arrêter ou quoi ? *

Elle admettait au moins un point de vérité dans son discours... Le Conseil prenait des délais trop long pour désigner un nouveau Dirigeant. Mais qui prétendait légalement à le devenir ? Il fallait que le prétendant soit à la hauteur des tâches qu'on attendrait de lui... Il fallait qu'il puisse répondre à leur dureté... Et Cassialys jusqu'à aujourd'hui, n'avait pas ouï dire d'un volontaire au trône... Qui voulait perdre sa liberté pour assumer celle des autres et se battre pour qu'ils aient une voie de vie digne de ce nom ? Au nom de tous les Chuchoteurs ?

Elle darda un regard sur l'Arlequin. Soudaine une personne prit la parole, s'exclamant presque, brisant le silence glacial. Notre voleuse écouta ces paroles, les buvant presque. Mis, comme mue par une volonté certaine, elle fit un pas en avant, se sortant un peu de la foule. C'est après qu'elle comprit qu'elle cherchait là encore les ennuis. Pourquoi s'impliquer alors que ce n'était pas ses affaires ? Sans doute que dans le peu de sagesse qu'elle possédait, elle ne tenait pas à avoir une existence réduite et contrainte dans les mains d'un inconnu et à l'esprit fou.... A son tour de prendre la parole.

''Jamais je ne reconnaitrais jamais un homme tel que vous ! Pas quand il vient à tuer un des nôtres car ses dires ne lui ont pas plus. Qui êtes-vois pour vous prétendre Roi ? On ne porte pas ce titre par le sang ! ''
Revenir en haut
Arlequin
Souverain des Chuchoteurs

Hors ligne

Inscrit le: 20 Jan 2012
Messages: 67
Sexe: Masculin
RP(s): 1
Race: visiblement Humain
Age: 22 ans d'apparence
Rôle: Chef du Carnaval
Mental: Sournois
Vrai Nom: Lend Barel
MessagePosté le: Mer 23 Mai 2012 - 19:33    Sujet du message: RP Officiel | Nouveau mois, nouveau roi ! Répondre en citant

Lend se délectait de l'agitation qu'il causait, et lorsque les premières protestations furent lancées, il afficha un large sourire et se leva, soulageant son fessier du manque de confort du trône, tout du moins à son goût. Ce n'était pas n'importe qui, le Sandor, et si un tel homme pouvait lui apporter un soutien ce serait avec joie qu'il le prendrait. Oh, bien entendu, Arlequin ne s'attendait pas à être appuyé directement par le Néréien, au lieu de çà savoir que celui-ci était un opposant lui donnait l'occasion d'écraser un concurrent rapidement, et avec lui tous ceux qui partageaient son point de vue. Cependant, user d'avantage de violence n'aiderait pas, cette fois c'est avec sa langue de vipère qu'il devrait agir.

Avant qu'il ne prenne la parole, une chuchoteuse qu'il avait déjà rencontré vint également protester son initiative, et en même temps tendit une très belle perche qu'il s'empressa de saisir. Levant un bras pour demander le silence, il l'obtint, plus ou moins vite, et allongea ensuite le même bras en direction du kiosque où se répandait toujours le fluide vitale de la conseillère.

- Il suffit d'accusations gratuites ! Chuchoteurs, le Conseil vous berne depuis la mort de Grégor Sandor, et n'allez pas croire que ces conseillers vaniteux pensaient un seul instant à vous sortir du pétrin dans lequel vous êtes actuellement. Pourquoi n'y a-t-il pas eu de mouvement de la part du Conseil ? Parce que ça ne lui aurait pas profité. Le profit... d'un trône ! Une couronne à partager, au début, sans doute, mais au final il n'y a qu'un siège qui surpasse tous les autres, et ce siège il faut bien le remplir. Il est vrai que j'ai agit un peu vite, mais, qui pourrait m'en vouloir d'appliquer un verdict parfaitement dans les règles ? Hier, le corps de Bael Xaeros, fils de Preius Xaeros, conseiller de son état, a été retrouvé mort. Mais savez-vous qui l'a tué ? Ne cherchez plus, vous l'avez devant vous : Efra Sol'Ten, dans sa lutte pour contrôler l'Ordre, a bougé la première en pensant que tuer le fils d'un de ses concurrents serait assez intimident pour faire craquer les autres conseillers...

Il y avait des conseillers dans l'Agora, pas tous ceci dit, et nombreux sont les regards qui convergèrent, méfiants, vers eux. Certains s'éclipsèrent aussitôt, d'autres préférèrent rester pour protester. Le dénommé Preius ne semblait pas présent, peut-être était-il en voyage, ou bien une dague s'était trouvée dans son chemin.

- Nous ne pouvons plus attendre, et ceux qui parlent de farce devraient se demander à quel point les plus courtes sont les meilleures, et le Conseil a suffisamment fait durer la sienne ! Dans l'attente, l'Ordre se meurt, non pas parce que les nôtres souffrent, non pas parce que certains nous abandonnent, mais parce que nos lames s'émoussent et rouillent, nos sens perdent de leur acuité, nos noms n'ont guère plus de valeur que ceux des brigands de bas étage, des voleurs des rues ou des mercenaires à gros bras et sans cervelle ! Alors, qui a envie de faire durer CETTE BLAGUE-CI ?

Puis Arlequin pointa du doigt le chef de la famille Sandor avant de déclarer à haute voix...

- Si le Conseil pense que je ne peux pas prendre le pouvoir ainsi, alors il est faible et il entraine l'Ordre avec lui dans sa pitoyable régression, et vous très cher, vous salissez la mémoire de votre frère en soutenant ce parti ! Ce n'est pas la tyrannie qui m'intéresse, c'est l'épanouissement de chaque Chuchoteur sous mon aile, que chacun de vous puisse répandre librement le Chaos qu'il désire, qu'aucune chaine n'entrave vos mouvements, qu'aucun obstacle ne vous résiste, et qu'enfin l'on rende aux Chuchoteurs la réputation qu'ils ont toujours eu !

Il avait bien envie de sonner du "le changement c'est maintenant" mais peut-être aurait-ce été trop là, tout de suite ?
Revenir en haut
Œil-de-Verre
Professionnel du Mensonge

Hors ligne

Inscrit le: 21 Aoû 2011
Messages: 81
Sexe: Masculin
RP(s): 1
Race: Néréien
Age: 32 ans
Rôle: Patron de la Taverne de Bacchus et Cassandre
Mental: Opportuniste
Vrai Nom: Selwyn Sandor
MessagePosté le: Sam 9 Juin 2012 - 11:09    Sujet du message: RP Officiel | Nouveau mois, nouveau roi ! Répondre en citant



Selwyn Sandor était partagé entre deux pensées très distinctes, qui bataillaient sous son crâne comme lors d’un duel particulièrement acharné. D’un côté, une voix impérieuse, qui se disait sa conscience, clamait haut et fort qu’il fallait empêcher cet énergumène fou à lier de remporter le trône des Chuchoteurs avant qu’il ne soit trop tard pour agir. De l’autre, une petite voix susurrait à son oreille épineuse qu’il valait mieux ne pas s’en mêler et partir sur le champ avant d’avoir d’autres ennuis. Cette seconde « conscience » était souvent écoutée par Œil-de-Verre. C’était la voix de la survie, du gagnant coûte que coûte. La seule à être entendue la plupart du temps. Aujourd’hui, c’était différent. Selwyn baissa les yeux, là où sa propre main effleurait celle de sa sœur, pour la rassurer, bien que lui-même ne ressentit rien. Nélézar contemplait la scène avec des yeux agrandis par l’horreur et la stupéfaction. Jamais elle ne s’était attendue à ça. Pour sa petite sœur, le Néréien pouvait faire n’importe quoi. Si cet Arlequin était aussi fou qu’il le prétendait, l’Ordre n’avait la chance de redouter d’autres périls immédiats. Pour l’heure, tout l’attention se concentrait sur celui-ci.

Marcus Sandor avait la mine impassible et les yeux froids de qui réfléchit intensément et avec lucidité à toutes les solutions. Il ne croyait pas en la culpabilité de la Conseillère Sol’Ten quant au meurtre de ce jeune homme. Mais comme il ne l’avait jamais appréciée non plus, il n’allait certainement pas la pleurer non plus. L’Ombreuse avait lancé ses invectives avec la vindicative de la jeunesse et de sa réputation qui la précédait. Lorsque l’accusation, sonnant comme un reproche personnel, sur sa propre conduite en désaccord avec celle de son défunt frère fut lancée, Marcus se raidit sous l’affront. Mais il ne put intervenir directement car la tirade enflammée se poursuivait...

Selwyn regardait son père avec perplexité. Tout cela ne lui disait rien qui vaille. A ses côtés, il remarqua en prenant la main de Nélézar que celle-ci tremblait. Pourquoi était-il revenu à pareil moment ? Il aurait pu se passer encore quelques jours de liquide chamanique ! Il lâcha la main de sa sœur et commença à fendre la foule, à la recherche de quelqu’un. Le chaos, le chaos... Arlequin n’avait que ce mot-là à la bouche. Il voulait redonner la gloire et la puissance à l’Ordre. Savait-il que ce serait au détriment des autres Ordres ? Si lui s’en moquait, pas Selwyn. Cela pouvait mettre en danger son commerce. Toutefois, il admettait être d’accord avec lui sur un point : ça discutait trop pour trouver un nouveau Souverain.

- La gloire, la richesse, le pouvoir... C’est un beau rêve. Vous souhaitez donc la suprématie de notre Ordre sur les autres ? s’exclama Marcus Sandor, dissipant sa prudence d’un éclat de rire. Rêver est ce qui a toujours manqué à notre Ordres. Il est vrai que nous, Chuchoteurs, sommes les rebuts de cette société idéale, paraît-il.

Un court silence. Puis sa voix forte s’éleva à nouveau, désignant le saltimbanque assassin, pour figer l’assemblée.

- Un tel prétendant ne peut que nous unir sous sa bannière pour ces temps troublés.

Selwyn n’en croyait pas ses oreilles. Son père, après mûre réflexion, s’était rangé du côté du fou. Peut-être n’était-ce pas si mal tout compte fait... Hey, depuis quand il parvenait à être d’accord avec son père, lui ?! Le Néréien se faufila dans le dos d’une vieille amie et lui chuchota à l’oreille, la dominant d’une bonne tête.

- S’il n’est pas à ton goût, pourquoi ne pas rendre les choses plus intéressantes en prenant les choses en main ?

Et Cassialys Trendor dite l’Ombreuse fut brusquement poussée en avant, sortie de la foule d’une bourrade dans le dos.

- Celle-ci est candidate !

Et Selwyn se fondit à nouveau dans la masse des habitants des bois et des Chuchoteurs présents sur l’Agora. Il ne lui restait plus qu’à étudier la situation. Il mit toutes ses facultés d’observer en marche et attendit patiemment la suite.


" Que voyez-vous ?
Tout, absolument tout. C'est là mon fléau. "
Sherlock Holmes 2
Revenir en haut
Cassialys Trendor
Âmes Damnées

Hors ligne

Inscrit le: 20 Déc 2010
Messages: 144
Sexe: Féminin
RP(s): 1
Race: Humain
Age: 24 ans
Rôle: Voleuse ambitieuse
Mental: Furtive
Vrai Nom: Ombreuse
MessagePosté le: Mar 12 Juin 2012 - 16:21    Sujet du message: RP Officiel | Nouveau mois, nouveau roi ! Répondre en citant

Pour la voleuse, la farce était en face d'elle, avec ce farfelu qui avait une langue malheureusement trop bien pendue...Il avait de bons arguments, et il en avait fait usage dans le sang, ce qui avait réfréné les idées possibles que Cassialys aurait pu faire à l'égard du Bouffon. Si ce dernier s'était présenté d'une autre manière, au lieu de jouer le fou, peut-être qu'il aurait pu convaincre notre Ombreuse. Mais voilà. Notre petite coureuse des rues était à la base indépendante et ne s'était vraiment intéressée à la politique menée par le Conseil, pour tout ce qui touchait à l'avenir justement de leur Ordre. Maintenant que le pouvoir risquait de changer, là elle se sentait concernée : car elle tenait à ses petites habitudes de vie. Les lois des Chuchoteurs ? Elle les respectait... Si elles venaient à changer pour le seul profit du pouvoir... Hors de question. Et puis, se retrouver sous les ailes protectrices d'un fou comme l'Arlequin... Tuer de sang-froid pour l'ambition de monter sur le trône....

L'un des Sandor, qu'elle connaissait seulement de nom, prit la parole, à la suite du Fou... Etait-il prêt déjà à porter allégeance à ce gugusse ?
Par contre, quand elle allait de nouveau répliquer ; n'ayant pas eu l'occasion avec les tirades de l'Arlequin qui s'étaient enchainés l'une à la suite de l'autre, elle sentit la chaleur d'une présence. Selwyn venait de lui souffler quelques mots à l'oreille... Quoi ? Elle n'eut pas le loisir de lui demander à quoi il voulait faire allusion qu'elle se sentit brutalement poussée en avant, dépassant la foule, pour se retrouver en avant, devant le prétendant au trône.

*Ouh toi... Tu vas me le payer !*

Candidate elle ? Mais quelle idée. Oui, il lui paraît cet affront. Elle avait tourné la tête pour chercher Selwyn du regard, pour l'injurier mais ce dernier s'était fondu dans la masse. Il devait bien en rire. Comme si l'instant se prêtait à la plaisanterie !

Elle candidate... Elle pinça ses lèvres et porta son attention sur l'Arlequin. Il était beau le face à face. Dire qu'elle l'avait déjà bien commencé. Que dire maintenant... Que dire !

''Avec un tel prétendant, tout ce que vous recherchez et tout ce qu'il promet, ce sera notre ruine et notre perte à tous !''

Euh commencez comme cela, risquait pas de vraiment l'aider là...Elle se reprit vivement.

''Oui nous sommes des rebuts, des indésirables... Tout ce que vous voulez. Mais n'est-ce pas justement le fait de vivre aux marges de la société qui fait notre force ? Les ombres des rues sont nos domaines, nos cachettes. La nuit notre couverture. Les quartiers déclarés comme invivables par les hauts de ce monde sont nos terrains de jeu ! Durant des années durant, Notre Ordre a toujours vécu comme tel, ne cherchant pas à dominer les autres de sa seule prétention ! ''

Elle retourna la tête vers l'Arlequin.

''Gloire, richesse, pouvoir... des mots intéressants n'est-ce pas. Vous vous plaigniez que nous ne valons pas mieux que des culs terreux ou que des rats de basse-fosse... Moi je préfère être ce genre d'être que d'être un assassin, tuant nos pairs, tuant nos frères pour une lutte de pouvoir ! Je préfère avoir mon honneur et être une Chuchoteuse que devenir comme ces Sentinelles ou encore ces Héritiers qui tuent père, mère frères et soeurs pour monter les crans de leur saleté d'échelle sociale !

Elle pointa le corps encore chaud du Conseiller.

''C'est cela que vous voulez ? Le sang qui coule ? Le sang d'un Chuchoteur ? Qui sera le prochain ? Qui parmi vous est prêt à sacrifier sa vie ou à payer de son sang pour la vie d'un ambitieux ? La justice doit-elle se prononcer sans jugement, sans comparution ? En somme, vous commettiez la moindre infraction, le moins égard de conduite et vous devenez un tas de chair morte... Est-ce cela que vous voulez avec ce pitre ? ''

Elle parla là de l'Arlequin. Elle replongea d'ailleurs ses yeux verts dans les siens.

''Si on continue en effet sur cette voie, que ce soit par l'aide des Conseillers corrompus ou incompétents, ou par ce guignon, l'Ordre court à sa perte ! Avec eux, on risque de briser un équilibre qui nous a toujours mis à l'abri de la fureur des autres Ordres. Si on brise cet équilibre, que croyez-vous qu'il risque de se passer à votre avis ? Qu'ils finissent par se liguer, de trouver un terrain d'entente pour nous faire disparaître ! Ca ce serait regrettable ! Et cela je ne le veux pas !''

Elle s'enflamma quelque peu.

''Si un Chuchoteur souhaite s'élever dans la hiérarchie, on ne devra pas alors le coincer. S'il souhaite pénétrer dans les hautes sphères, autant pour ses intérêts que pour les nôtres , alors il y aurait des directives à suivre, pour ne pas nous trahir, pour ne pas mettre notre Ordre en danger sans attirer la colère des autres ! Nous sommes des Chuchoteurs n'est-ce pas ? Des spécialistes du furtif et de l'ombre... Alors employons ces dons, pour justement rendre notre Ordre plus fort qu'il ne l'a été ! Redressons nous sans pour autant faire couler ce sang ! ''
Revenir en haut
Arlequin
Souverain des Chuchoteurs

Hors ligne

Inscrit le: 20 Jan 2012
Messages: 67
Sexe: Masculin
RP(s): 1
Race: visiblement Humain
Age: 22 ans d'apparence
Rôle: Chef du Carnaval
Mental: Sournois
Vrai Nom: Lend Barel
MessagePosté le: Mar 12 Juin 2012 - 17:15    Sujet du message: RP Officiel | Nouveau mois, nouveau roi ! Répondre en citant

Lend écouta attentivement ce qui se disait au centre de l'Agora. Il fut surpris du soutien rapide de Sandor, et s'en méfia aussitôt. Il n'avait confiance en personne, mais pour le coup c'était clairement louche. Sandor avait forcément une idée derrière la tête, peut-être espérait-il voir son influence augmentée en soutenant l'Arlequin ? C'était déjà un personnage très respecté parmi les Chuchoteurs, et si son soutien inquiétait un peu Lend, il lui apporta une aide non négligeable. A la suite de Marcus, de nombreux Chuchoteurs rassemblés là déridèrent pour paraitre plus enclins à suivre le prétendant déjà assis sur le trône. Il nota cependant que son nouvel allié avait pris soin d'interprété ses dires à sa convenance, ce qui ne s'éloignait pas vraiment de la vérité, mais Lend n'aimait pas qu'on soit trop direct avec ses intentions.

Il se passe une petite minute sans que nul n'osa prendre la parole ou esquisser un geste, et déjà Arlequin se voyait mettre un terme aux négociations. Mais la Chuchoteuse de tout à l'heure s'avança vivement en-dehors des rangs, et son air surpris de se trouver là amusa le déguisé. Comme pour Marcus Sandor, il écouta en silence ses dires. Entendre de nouvelles protestations le soulagea légèrement, une victoire trop facile n'en était pas une. Lorsqu'elle eu terminé, Lend croisa les bras sur son torse avant de répondre.

- Je l'ai déjà expliqué, c'est la justice qui a été rendue par la mort d'Efra Sol'Ten. Vous ne pouvez pas m'accuser de verser le sang justement.

Il n'y avait aucune preuve du contraire, et çà il y avait veillé. Son coup était prêt depuis longtemps, et chaque jour et chaque nuit depuis il l'avait amélioré, détail par détail, jusqu'à ce qu'il n'en reste aucune faille. La Chuchoteuse s'opposait à lui, mais elle ne proposait guère de choses si ce n'était une vague anarchie utopique, comme tous les anarchistes d'ailleurs. Ce n'était donc peut-être pas une candidate comme il l'avait entendu crier, aussi nul besoin de la violenter verbalement, au contraire, c'était une bonne occasion. Oh çà il n'allait pas essayer de la convaincre...

- Aucun souverain ne peut prétendre être soutenu par l'ensemble de son Ordre, Grégor ne jouissait pas non plus d'une approbation totale de la part des Chuchoteurs, et pourtant il était Souverain. Ses méthodes ne plaisaient pas à tous, mes méthodes ne plaisent et ne plairont pas à tous, les méthodes que vous désirez ne plairont pas à tous, c'est la dure réalité que chaque dirigeant doit être prêt à subir. Je parle de subir, car le terme combattre serait trop fort, je ne cherche pas à combattre mon propre camp, et encore moins à éliminer toute opposition.

Comme il l'avait pressenti, l'humaine devant lui allait lui servir bien plus qu'elle ne l'imaginait sans doute, grâce à ses protestations il aurait tout le loisir de présenter ses arguments à la majorité des Chuchoteurs rassemblés ici. Un défi qu'il n'avait pas prévu de perdre.

- Je dirige le Carnaval depuis un moment maintenant, qui d'entre nous, quel Chuchoteur peut se targuer d'avoir une expérience de meneur semblable ? Et ai-je fait usage de la violence pour parvenir à ceci ? Pas le moins du monde, aucun de mes membres n'a jamais eu à se plaindre d'être obligé d'agir contre sa volonté. Ils sont les premiers à m'avoir fait confiance, à m'avoir suivi, et aujourd'hui aucun d'entre eux n'a été privé de sa liberté, aucun d'entre eux n'a été blessé car je les ai toujours protégé.

Lend se leva et s'adressa cette fois à tout le monde, d'une voix forte et sans aucun frisson.

- L'anonymat est la seule chose que je leur ai imposé, cela pour les préserver, et bientôt ils n'en auront plus besoin. Qui sont-ils ? Peut-être votre frère ou votre soeur, votre enfant, votre ami, votre conjointe, un être cher que vous pensiez mort ? Demandez-vous, qui aurait dû se trouver, en ce moment-même, à votre côté, et ne s'y trouve pas ? Peut-être est-il là, auprès de moi, sous un masque. Et, s'il m'a fait confiance, alors pourquoi ne m'accorderiez-vous pas la vôtre ?

Il tourna ensuite la tête vers l'Ombreuse, un sourire chaleureux au visage, l'idée tordue quant à elle restait dans son crâne, à l'abri de toute perception humaine.

- Si je tuais mes opposants, alors vous devriez périr très chère, mais je ne suis pas celui que vous semblez croire. L'Ordre des Chuchoteurs ne disparaitra pas, et malgré ce qu'a dit Marcus, je ne cherche pas non plus à dominer les autres Ordres, sans eux nous serions comme un chat sans souris, qui chasserions-nous ?
Revenir en haut
Œil-de-Verre
Professionnel du Mensonge

Hors ligne

Inscrit le: 21 Aoû 2011
Messages: 81
Sexe: Masculin
RP(s): 1
Race: Néréien
Age: 32 ans
Rôle: Patron de la Taverne de Bacchus et Cassandre
Mental: Opportuniste
Vrai Nom: Selwyn Sandor
MessagePosté le: Sam 23 Juin 2012 - 13:45    Sujet du message: RP Officiel | Nouveau mois, nouveau roi ! Répondre en citant

Si Selwyn Sandor se faisait facilement des ennemis partout où il passait ou ouvrait la bouche, il n’avait pour habitude non plus de se faire beaucoup d’amis. Kilian toute-puissante, que cette petite Ombreuse avait de la voix ! Il riait encore sous cape de son stratagème sans pouvoir se défaire toutefois d’une certaine gêne. Elle n’avait pas réellement mérité ce tour infâme. Mais c’était pour la bonne cause. Il fallait détourner l’attention d’Arlequin de son père pour que lui-même puisse l’atteindre. Et cela fonctionna à merveille. Le jeune homme se faufila jusqu’à Marcus Sandor, forçant parfois le passage par sa haute stature.

- Je ne vous savais pas si attiré par les fous.
- Fiston ! s’exclama à mi-voix le grand Néréien spécialiste des entourloupes de toutes sortes, avec un sourire jusqu’aux oreilles un peu forcé. Tu tombes à pic !
- Je crois aussi...
- Que penses-tu de ce prétendant ?
- La langue trop bien pendue pour être sincère et en même temps, ses idéaux trouvent beaucoup d’écho sur l’Agora.
- Toujours aussi observateur, hein ? Je tiens à l’œil cet Arlequin depuis quelques années. Quel dommage que Gregor ne soit pas là pour voir ça ! Je suis sûr qu’il se retourne dans sa tombe...

La facilité déconcertante de son père à jouer sur les mots pour dévier la conversation à sa guise l’avait toujours agacé et le rendait dangereux pour tous ceux qui prenaient le risque d’entamer la conversation avec lui. Selwyn retint un soupir, laissa passer diverses invectives auxquelles il avait songé et attendit le bon vouloir du Chuchoteur baratineur, un air de patience glacée sur le visage.

- Ton oncle, mon cher frère, aurait été fier de toi. Que dirais-tu d’entrer dans le Carnaval et de garder à « l’œil » ce gentilhomme ?
- Je préférerais devenir moine.

La pensée de devoir sacrifier du temps à se tourner les pouces sans pouvoir cavaler après des antiquités ni prendre du bon temps avec une femme faillit le faire grimacer. Il avait pourtant l’habitude des idées farfelues de Marcus. Il était parfois difficile de savoir s’il était sérieux ou non.

- Vous lui avez donné votre voix. A quoi jouez-vous ?
- Tu vas le savoir bien assez tôt.

Le grand assassin et metteur en scène se tourna de nouveau vers le trône symbolique et sortit de la foule. D’un vaste geste des bras embrassant l’Agora, il déclara, toujours avec le sourire :

- Le Conseil étant aujourd’hui indisposé, je propose, en ma qualité de Chuchoteur er de frère de notre ancien Souverain – paix à son âme -, un vote, pour départager nos duellistes du Verbe pour le titre.

Les Conseillers présents se regardaient, pétrifiés, ne sachant que dire ou que faire. L’un d’eux hocha la tête pour donner son accord, les autres s’empressant alors de l’imiter. La situation se désamorçait, finalement. Peut-être pas comme ils l’avaient espéré mais aujourd’hui verrait peut-être l’Ordre avec un nouveau chef à sa tête. Nélézar se faufila jusqu’à son aîné et vint reprendre sa main dans la sienne, sans prononcer un mot.

- Je ne voterai pas. Tous les Sandor vont vouloir se ranger derrière Père qui lui-même a donné sa voix à Arlequin pour satisfaire son ambition. Moi pas. Et je ne veux pas envoyer à l’abattoir une gamine comme Cassialys Trendor, elle ne mérite pas ça.

Nélézar le regarda s’éloigner dans la foule sans répondre. Peut-être ne se sentait-il vraiment pas concerné par l’avenir de l’Ordre, après tout...


Selwyn est toujours là si vous voulez venir lui chercher des noises *a une pensée émue pour Cassie XD* A voir si le vote vous convient.



" Que voyez-vous ?
Tout, absolument tout. C'est là mon fléau. "
Sherlock Holmes 2
Revenir en haut
Cassialys Trendor
Âmes Damnées

Hors ligne

Inscrit le: 20 Déc 2010
Messages: 144
Sexe: Féminin
RP(s): 1
Race: Humain
Age: 24 ans
Rôle: Voleuse ambitieuse
Mental: Furtive
Vrai Nom: Ombreuse
MessagePosté le: Ven 13 Juil 2012 - 20:36    Sujet du message: RP Officiel | Nouveau mois, nouveau roi ! Répondre en citant

Jamais Cassialys ne se serait pris au jeu du moment il y avait quelques mois encore. Elle l’écouta presque se plaindre que les décisions à prendre pour guider l’avenir de l’Ordre nécessitait des méthodes qui ne plaisaient guère ; elle le comprenait comme cela. En même temps, un dirigeant ne pouvait pas se faire aimer de tout le monde, on le savait déjà… et elle-même en avait parfaitement conscience.
 
Par contre elle tiqua quand il sut continuer son discours, profitant de l’intervention de l’Ombreuse pour renforcer sa position. C’était mal parti.
 
*Oh oui j’en connais un qui va le payer… *
 
Elle oublia Selvyn et revint sur l’instant présent : un des conseillers venait de se mettre à l’instant… Quoi un vote… Elle eut envie de se gifler. Dans quel bourbier se retrouvait-elle….
 
Elle redressa la tête et reprit sa voix forte de tout à l’heure.
 
’’Messires, avant que vous ne procédiez au vote, j’aimerai terminer ce qui me pèse sur mon cœur….’’
 
Elle refixa avec intensité l’Arlequin.
 
’’Vous menez certes cette danse, mais nous ne sommes pas tous vos pantins. Ceux qui vous servent le font pour quoi… Des promesses ? Le gage d’une vie sauvegardée ? Quoi donc ? Rien ne nous dira le but réel de vous suivre… Pour leur intérêt ou par crainte de mourir. Notre Ordre n’est pas là pour servir l’Ambition, ou le Pouvoir. Il est là pour nous, nous les Chuchoteurs, d’où que nous venons et où que nous allons. Certes, vous avez raison sur un point. Un Souverain a des choix à prendre, qui ne peuvent pas plaire à tous… On le saurait déjà si tout convenait. Le monde serait si parfait… Par contre, Un meneur peut avoir de l’expérience et nous mener à notre perte malgré ses acquis.‘’
°Je sens que je vais réellement y laisser des plumes. °
’’Ensuite… rien ne me dit que je ne disparaîtrai par la suite…’’
 
Elle lui fit un sourire de défi, tremblant en même temps au plus profond d’elle-même. Autant qu’elle aille se tuer après pour ne pas subir les conséquences de ses actes. Voilà qu’elle ne pouvait plus reculer. Elle qui n’avait mené que sa propre barque de vie… Et si elle venait à se retrouver.. Non elle préféra ne pas y songer. On ne prendrait pas une fille comme elle. Par contre, elle n’oubliait pas son petit détail à régler. Cette fois, elle s'adressa à l'Agora. 
 
’’Comme je suis donc une candidate, et que le Vote va bientôt se prononcer, je demande ardemment à avoir à mes côtés Selvyn…. Comme bras droit en cas de prononciation favorable pour mes paroles. Un souverain a toujours besoin des conseils avisés de personnes de talents.....’’
 
Au moins, elle se sentirait moins seule en cas de victoire pour elle ; alors qu’elle n’avait jamais eu la prétention  d’être une candidate et… Selvyn ramasserait les effets de sa petite farce. Là  il pourra pas se sauver !



[HRP : je n'allais pas t'oublier Okay bwahahaha]
Revenir en haut
Arlequin
Souverain des Chuchoteurs

Hors ligne

Inscrit le: 20 Jan 2012
Messages: 67
Sexe: Masculin
RP(s): 1
Race: visiblement Humain
Age: 22 ans d'apparence
Rôle: Chef du Carnaval
Mental: Sournois
Vrai Nom: Lend Barel
MessagePosté le: Sam 14 Juil 2012 - 17:58    Sujet du message: RP Officiel | Nouveau mois, nouveau roi ! Répondre en citant

Lend écouta le dernier discours de campagne de son opposante, ne considérant rien comme gagner pour le moment. Il senti néanmoins qu'elle avait du mal à rebondir à ses propos, mais sa dernière phrase le fit grogner intérieurement. Selwyn... Sandor ? Voilà un invité surprise qui pouvait faire pencher la balance du mauvais côté, le pire c'est que tout ceci n'avait peut-être même été intentionnellement provoqué dans le but d'engranger quelques voix. L'intéressé ne mit pas longtemps à être trouvé dans l'Agora et, bon ou mal gré, fut bien obligé de se tenir aux côtés de l'humaine.


Lend planta son regard de vipère dans le sien, la machine à élaborer des stratagèmes en marche, et finalement descendit. Quittant le trône de pierre, il se rendit dans l'Agora, suscitant quelque curiosité dans la foule, et vint se planter en face des deux complices, avant de tendre le bras en direction d'un autre homme, observant toujours bien droit face à lui ses concurrents.


- Puisque l'on en est à choisir son bras droit, je m'engage à ce que Marcus Sandor soit le mien si je suis élu.


Confronter le père influent au fils, voilà qui donnait le ton de sa stratégie, et en même temps cela lui permettrait d'avoir un oeil très, très près des Sandor s'il passait. D'un autre côté, s'il n'était pas élu, Marcus tombait avec lui mais son fils gagnait, dans tous les cas il y aurait une victoire pour la famille de l'ancien souverain des Chuchoteurs. Lend pariait sur le fait que Marcus projetait un succès auquel il n'avait jamais eu droit sur son fils, pour lui offrir ce même succès sur un plateau d'or serti de diamants, et le Néréien ne pouvait guère refuser sans risquer de se discréditer totalement, après tout il avait soutenu l'Arlequin juste avant et ne pouvait donc que lutter pour sa victoire.


- Et si on passait au vote ?


Une question qui n'en était pas une, et l'instant d'après le vote pris place, dans un silence total, l'avenir de l'Ordre se jouait, là, maintenant, sous les yeux de nombreux de ses membres. Les gens se succédèrent un à un, passant devant les membres du Conseil présent pour valider leur vote. Lend se tenait entre Marcus et son opposante, très concentré par ce qui se passait.


Vint le tour de Marcus Sandor, et s'il avait été possible de faire encore moins de bruit, de retenir encore plus son souffle dans ce silence déjà total, alors c'est dans une telle atmosphère, sans doute, que se serait trouvée l'Agora alors que le chef de la famille annonçait son intention.


- Mon vote va à... l'Arlequin.


Un de plus, comme prévu en fait, mais de taille. Puis se fut le tour de deux membres du Carnaval, qui tous deux retirèrent leur masque, arrachant à quelques amis, connaissances ou proches des hoquets d'étonnement. Tous deux votèrent également pour Lend. Et, bien entendu, ce-dernier vota pour lui-même...
Revenir en haut
Œil-de-Verre
Professionnel du Mensonge

Hors ligne

Inscrit le: 21 Aoû 2011
Messages: 81
Sexe: Masculin
RP(s): 1
Race: Néréien
Age: 32 ans
Rôle: Patron de la Taverne de Bacchus et Cassandre
Mental: Opportuniste
Vrai Nom: Selwyn Sandor
MessagePosté le: Dim 15 Juil 2012 - 12:36    Sujet du message: RP Officiel | Nouveau mois, nouveau roi ! Répondre en citant

Le tonnerre s’abattant sur son crâne n’aurait pu créer pareille stupeur. Selwyn pivota brusquement sur ses talons, circonspect et refoulant malgré lui une pointe d’admiration pour l’honorable ténacité de Cassialys Trendor. La petite savait se défendre. Le nom de Selwyn Sandor courut dans l’assemblée sur l’Agora et quelques regards eurent tôt fait de repérer le Chuchoteur qui prenait la direction de la sortie. Bon gré mal gré, il fut poussé en avant, alors que trop fier ou sachant fort bien que cela aurait été inutile, il ne protestait pas. Cassialys venait de le piéger d’une bien étrange manière, il en aurait ris s’il ne venait pas subitement de penser qu’il était plus en danger qu’il ne l’aurait cru au départ. Car le peuple de la forêt des loups pourrait fort bien voter pour l’Ombreuse, en fin de compte. Et cela signerait la fin de sa tranquillité et le début d’un désastre à venir. Selwyn se retrouva au côté de l’Humaine, projeté sur le devant de la scène.

Une main de métal se referma implacablement sur son cœur lorsque le nom de son père fut jeté à la face du ciel par l’Arlequin. Foutu saltimbanque à moitié fou ! Encore une fois, Œil-de-Verre aurait donné n’importe quoi pour ne pas porter ce patronyme de malheur. Foutus Sandor... Dans tous les cas, chacun des deux candidats voulait garder un œil – ironie, quand tu nous tiens – sur la fort respectable famille de l’ancien Souverain. Maudit oncle Gregor ! Que lui avait-il pris de mourir !

Le vote débuta et ce fut sans surprise que Marcus Sandor donna sa voix à Arlequin. A quel jeu dangereux jouait son père, le Néréien l’ignorait mais voulait vivre assez longtemps pour le voir se trahir. Lorsque Nélézar passa devant les Conseillers présents, elle jeta un regard de côté à son aîné. Comment savoir ce que les rouages de sa sœur allaient lui faire proférer, elle qui savait si bien dissimuler ses pensées ?

- Cassialys Trendor.

Le nom tomba tel le couperet sur la nuque de son frère. Elle s’en fut, sa cape noire bruissant sur ses pas, avec l’élégance d’une reine. Merci, sœurette, songea amèrement Selwyn. Ithai, qui avait joué avec lui étant enfants, gratta les cicatrices de sa main et lâcha d’un ton bourru le nom de l’Ombreuse, avant de quitter la place sans un regard pour son compagnon. Selwyn tut un juron particulièrement grossier à son intention avant de se reconcentrer. Arriva Iriane ab Khazan, la comédienne experte en poisons et amie de son père. Elle minauda presque en disant le nom d’Arlequin et s’en fut aussi vite qu’elle était apparue. Selwyn profita du départ bienvenu de la vipère pour se pencher légèrement vers Cassialys pour lui souffler :

- Je saurais si bien vous conseiller qu’au bout d’un mois, vous serez accusée de tous les maux de l’Ordre. Je regrette que vous ayez tant pris au sérieux mon geste.


A Cassie de voter et de faire voter ses trois PNJs de son choix pour la personne de son choix ! Je posterais ensuite les votes du Conseil :p



" Que voyez-vous ?
Tout, absolument tout. C'est là mon fléau. "
Sherlock Holmes 2
Revenir en haut
Cassialys Trendor
Âmes Damnées

Hors ligne

Inscrit le: 20 Déc 2010
Messages: 144
Sexe: Féminin
RP(s): 1
Race: Humain
Age: 24 ans
Rôle: Voleuse ambitieuse
Mental: Furtive
Vrai Nom: Ombreuse
MessagePosté le: Mar 31 Juil 2012 - 17:01    Sujet du message: RP Officiel | Nouveau mois, nouveau roi ! Répondre en citant

Cassialys crut blêmir quand l'Arlequin désigna à son tour un bras droit, voulant jouer à armes égales que l'Ombreuse. Sauf que l'arme pour laquelle il opta fut...Marcus Sandor. Là où elle voulait gentiment se venger de Selwyn, voila qu'elle le mettait maintenant en porte à faux devant Marcus. Non elle n'avait pas du tout anticiper cela. Et d'ailleurs comme aurait-elle pu le faire ? Elle n'était qu'une quiche en politique. Elle lorgna méchamment l'Arlequin, qui semblait beaucoup s'amuser.... Elle se retint de porter son attention sur son bras droit. Il l'avait un peu cherché aussi hein. S'il ne s'était pas amusé à la pousser hors de la foule, il ne serait pas à ses côtés pour affronter le responsable de tout ce foutoir. Pourtant, elle avait presque eu du coeur à  l'ouvrage l'instant d'avant. Là elle avait l'impression de vouloir tout laisser tomber. 


*Et donner la part belle à ce déguisé ? et puis quoi encore....*


Autant aller jusqu'au bout non ? Et avoir une belle défaite... Plutôt que de tout laisser en plan et fuir comme une lâche. Puis le déguisé de service demanda à passer au vote ; qui ne se fit pas attendre.


Les premier votes étaient mitigés. Cassialys commençait à être stressée. Peut lui importait le résultat en fait, elle voulait juste que tout cela se termine rapidement et qu'elle aille se détendre devant une bonne grosse chope d'hydromel. Elle était tellement tendue, qu'elle manque de sursauta quand Selwyn lui marmonna quelques paroles à l'oreille. Il avait le chic d'en rajouter une couche. Mais au moins, il s'excusa. Elle fit un peu de même. 


''C'était mal me connaître. Je suis désolée de te mettre dans cette situation... délicate. ''


Elle se reprit vivement quand elle vit que des paires d'yeux s'étaient posées sur elle. On attendait ses mots... Quels mots bon sang ! Ah oui. 


''Je vote pour ma personne cela va de soi !


Puis ce fut à trois autres personnages de prendre la parole. Ralyan Thador donna son vote pour l'Arlequin. Ce gros patatouf était connu pour jouer entre les gamelles, pour ses seuls avantages et il ne jurait que par l'argent. Donc il était logique de donner sa voix à un futur gagnant qui allait lui permettre de monter un peu plus en bénéfice. Cassialys avait eu le malheur de se faire piéger dans une de ses combines....Puis vint un jeune voleur aux talents prometteurs : Terryl Vabadois. Il vota pour Cassialys. La dernière voix qui se prononça vu celle de Fadara Rogys. Une femme voluptueuse très jalouse... et naturellement elle vota pour l'Arlequin... Pourquoi une femme serait à la place d'un homme ambitieux . Une femme ne se faisait pas séduire par une autre femme voyons.... 






[HRP : J'espère que cela va pour les PNJ ^^']
Revenir en haut
Œil-de-Verre
Professionnel du Mensonge

Hors ligne

Inscrit le: 21 Aoû 2011
Messages: 81
Sexe: Masculin
RP(s): 1
Race: Néréien
Age: 32 ans
Rôle: Patron de la Taverne de Bacchus et Cassandre
Mental: Opportuniste
Vrai Nom: Selwyn Sandor
MessagePosté le: Lun 6 Aoû 2012 - 19:33    Sujet du message: RP Officiel | Nouveau mois, nouveau roi ! Répondre en citant



Une à une, rompant le silence, les voix s’ajoutaient. Les yeux scrutaient l’expression du voisin, du candidat ou même ses pieds en espérant ne pas essuyer de représailles de la part du perdant. Ou de la perdante. C’était jouer un jeu dangereux que de voter en ce premier jour d’Ororan 1683. Voix allant au fou masqué, chef d’une organisation pas si secrète pour être inconnue mais assez pour se révéler d’un poids non-négligeable dans les affaires de l’Ordre. Voix allant à la jeune guerrière, au caractère aussi combattif que ses yeux ressemblent à des gemmes, maniant divers métiers, invisible comme la brise. Les Chuchoteurs et les habitants de la forêt s’enchaînaient, les timbres se mêlaient, le Conseil notait tout, même les paroles inintelligibles de l’ivrogne ou le signes du muet, même les votes blancs qui signaient généralement un arrêt de mort. L’heure tournait, égrenant ses minutes au compte-goutte, patiemment.

Sous le vent, qui fouettait sans pitié les hauts arbres et balayait l’Agora, les candidats et les seconds qu’ils s’étaient choisis attendaient. Arlequin respirait la confiance et le calcul. Marcus Sandor paraissait peut-être un livre ouvert pour ceux qu’il arnaquait sans pudeur mais il n’en restait pas moins aussi obscur qu’une nuit sans lune. Cassialys Trendor se montrait courageuse et patiente, en dépit sans doute de sa nervosité somme toute légitime. Après tout, c’était sa faute. Selwyn aurait dû s’en vouloir, au moins un petit peu plus mais il n’y parvenait pas, même en se concentrant sur la moue terrifiée qu’avait eu l’Ombreuse lorsqu’il l’avait projetée sur le devant de la scène. Non, toutes ses pensées s’étaient accaparées son propre sort. A l’issue de ce vote serait décidé son destin. Si la petite était élue, que lui resterait-il comme choix ? Fuir, abandonner la Taverne et être condamner à devenir un moins que rien ? On ne nait pas Chuchoteur, on le devient et rien ni personne, pas même le Destin tout-puissant ou la Sainte Kilian, ne pourrait jamais y changer quoique soit. Plus d’accès au Plan des Ombres à long terme, oui mais ce ne serait pas le pire. Un Chuchoteur privé de son pouvoir dépérissait. Alors quoi, il allait rester et devenir le bras droit d’une gamine et l’aider à diriger l’Ordre ? Sangdieu, il n’était pas son oncle ! Il n’était pas fait pour ça !

Et Selwyn Sandor attendait, impassible et froid, la posture raide et les mâchoires crispées. Sa main gauche plongée dans une poche de son grand manteau, il ne cessait de faire rouler entre ses doigts l’œil de verre magique à qui il devait son nom d’artiste. Et attendait, attendait l’heure du couperet, l’heure du choix.

Le Conseil vota. Et Arlequin fut roi. Mais dans l’Ordre, on dit plutôt Souverain. Selwyn eut un bref regard à son père. Bref et qui ternit son soulagement presque euphorique d’avoir été épargné. Il y avait eu un éclat terrible dans les yeux verts du chef de la famille Sandor. Quelque chose qu’il avait déjà vu par le passé, qu’il avait retrouvé dans l’œil non dissimulé par le masque d’Arlequin et qu’il ne connaissait que trop bien pour l’avoir vu briller dans les prunelles d’un bon nombre d’hommes de toutes sortes. L’ambition, la convoitise. Et cela ne présageait rien de bon.


Félicitations à Lend Barel pour sa nomination au poste de Souverain des Chuchoteurs ! Bravo également à Cassialys pour s'être bien battue ! Lend, te voilà maître de l'Ordre en RP mais également l'animateur de l'Alcöve Secrète des Chuchoteurs. Longue vie au nouveau Souverain !
Tyran



" Que voyez-vous ?
Tout, absolument tout. C'est là mon fléau. "
Sherlock Holmes 2
Revenir en haut
Arlequin
Souverain des Chuchoteurs

Hors ligne

Inscrit le: 20 Jan 2012
Messages: 67
Sexe: Masculin
RP(s): 1
Race: visiblement Humain
Age: 22 ans d'apparence
Rôle: Chef du Carnaval
Mental: Sournois
Vrai Nom: Lend Barel
MessagePosté le: Dim 12 Aoû 2012 - 23:32    Sujet du message: RP Officiel | Nouveau mois, nouveau roi ! Répondre en citant



Comment se sent-on lors d'un tel évènement ? Comment pourrait-on se sentir ? Il faut l'imaginer d'abord, et Arlequin avait craint de ne pas pouvoir contrôler sa joie sur le coup. Finalement il y parvint. Non parce qu'il fit preuve d'un énorme sang froid, mais tout simplement parce qu'il ne ressenti rien. Il avait tant convoité cette place, tant préparé ce coup, qu'il fut presque déçu d'y parvenir. Oui, c'était çà. Maintenant qu'il y était, c'est comme si ça n'avait plus aucune importance. Tandis qu'à l'annonce de son élection, certains crièrent de joie, d'autres se frottèrent les mains, d'autres encore soufflèrent ou retinrent quelques larmes, lui se contenta d'être là et d'attendre que la sauce monte. Pourvu qu'elle vienne vite !

Il passa son regard sur sa concurrente et son bras droit, puis il dévisagea Marcus, non loin de lui, qui fulminait. C'est là qu'il prit conscience de ce qui lui arrivait, et la première chose qui vint effleurer son esprit fut le poids de la fonction. Son costume lui sembla soudain si lourd qu'il aurait été tenté de le retirer sur le champ, mais il s'en garda bien et, au lieu de çà, pivota sur lui-même et commença à marcher, lentement, en direction du trône dont il avait déjà testé le confort. Il gravit une à une les hautes et larges dalles de pierre qui mènent au précieux siège, et s'y installa une nouvelle fois, légalement et légitimement par contre ce coup-ci.

Il resta là un moment, sans trop savoir vraiment combien de temps exactement, à observer la foule s'agiter dans l'Agora. Tout cela ne lui faisait rien, et pourtant tout d'un coup il eu une bouffée de colère. Cet insignifiant gigotement massif l'insupporta au plus haut point en l'espace de quelques secondes. Serrant les dents, les faisant imperceptiblement grincer pour lui-même, resserrant ses mains sur les accoudoirs du trône, comme s'il tentait de les broyer. Il murmura d'abord.

- Silence...

Puis, sur le ton de la discussion.

- Silence.

Enfin, il cria. Se levant d'abord, il fit résonner sa voix dans toute l'Agora, si fort qu'il en fut lui-même surpris. Y avait-il toujours eu une si bonne acoustique ?

- SILENCE !

Et il l'obtint. Reposant ses fesses sur l'inconfortable trône, il se laissa aller, comme calmer. Il appela ensuite Marcus Sandor, lui faisant signe de venir à ses côtés, là où était désormais sa place. Ce n'était pas forcément un endroit agréable cela dit, si près du danger, on ne pouvait être sûr d'y échapper. Marcus avait peut-être une des meilleures places du moment, une des plus influentes, mais s'il voulait la garder, et sa tête avec, il allait devoir faire preuve de compétences, de tact et d'énormément de loyauté, car l'Arlequin était réputé pour ses meurtres, pas pour sa confiance.

- Chuchoteurs, Chuchoteuses. Je vous remercie de la confiance que vous me faites, et je ne perdrai pas de temps à fêter cette victoire, car ce n'est pas la mienne mais celle de tout notre Ordre. Il y a du travail en attente depuis trop longtemps, il doit être fait... et ma première mesure, afin de remettre dans le chemin qu'est le sien notre Ordre, sera de me donner la plus large manoeuvrabilité possible. Aussi, en ce premier jour de mon règne, je dissous le Conseil et prends les pleins pouvoirs. Marcus Sandor sera mon seul et unique conseiller jusqu'à ce que je décide de remettre en place les sièges.

Il y eu un semblant de protestation, mais ceux-ci furent vite étouffer par le regard inquisiteur du nouveau souverain. Il ne permettrait à personne de protester, de plus cette mesure n'était pas si inattendue que cela, elle était même prévisible. Une suite logique aux récents évènements. Pour l'heure, les gens feraient la fête. Il ordonna qu'on dresse des tables pour un banquet public géant, et les Chuchoteurs trouvèrent d'eux-même de quoi se distraire entre deux plats. Quant à l'Arlequin, il disparu et ne participa pas aux festivités, se retirant sans même en avertir son bras droit, dans les bâtiments du Carnaval. Au calme, il profita en comité privé, avec ses fidèles, de son nouveau statut.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: Aujourd’hui à 18:07    Sujet du message: RP Officiel | Nouveau mois, nouveau roi !

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Telmàriën, le Royaume Maudit Index du Forum ->
.¤~° L'Auberge Vagabonde du Faiseur d'Etoiles :
-> Les Chroniques des Anges -> An de Grâce 1683
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com | Telmariën Template designed by Roshan del Aed'Rhys
Telmàriën, le Royaume Maudit Index du Forum FAQ Rechercher Profil S’enregistrer Groupes Membres Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion